Marée blanche au large du Cap Corse

Cap CorsePlusieurs mètres de conglomérats composés de sacs et de bouteilles de plastiques provenant d’Italie ont été repérés au large du Cap Corse, formant une marée blanche comparable à un immense banc de méduses.

Gilles Zerlini, président de l’association écologiste Le Poulpe confiait hier à l’AFP que “les étiquettes et les inscriptions qui figurent encore sur les bouteilles et les sachets, prouvent que cette pollution plastique provient d’Italie, probablement de la région de Naples où il existe de nombreuses décharges à ciel ouvert“.

Compte tenu de l’état de ces matières plastiques, déchirées, écrasées, verdies et couvertes de concrétions, il ne s’agit pas d’une pollution récente mais plutôt d’amas qui dérivent au gré des courants depuis des mois, voire des années“, ajoute-t-il. Il  fait ainsi état d'”une étude estimant à 60.000 au kilomètre carré le nombre des objets flottants en Méditerranée“.

Concentration d’objets flottants

L’écologiste corse explique enfin que depuis quelques jours, les baigneurs de la plage de Santa-Severa à Bastia seraient entourés de sacs plastiques ainsi que d’une incroyable concentration d’objets flottants.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter