Le d�veloppement durable, vainqueur des �lections europ�ennes

borloo_jean_louis.JPGAu vu des r�sultats des �lections europ�ennes d’hier, Jean-Louis Borloo estime que les listes qui n’ont pas �voqu� “la crise climatique et �cologique” lors de la campagne, ont �t� sanctionn�es par le vote des Fran�ais.

Les Fran�ais ne se sont pas tromp�s d’�lections. Les listes qui n’ont pas parl� aux Fran�ais de l’Europe, de la crise industrielle, et de la crise climatique et �cologique, qui ont un peu parl� du pass� ou des affaires de boutique, globalement, ont �t� en r�gression” confiait-il hier soir sur TF1.

Interrog� sur le programme de l’UMP sur le sujet, le ministre explique que “cela fait 18 mois-2 ans qu’on est dans cette mutation � une vitesse invraisemblable“.� Quant au score d’Europe Ecologie, Jean-Louis Borloo confie � l’AFP que “c’est la cause du d�veloppement durable qui a gagn� et personne n’est propri�taire de cette cause“. Par ailleurs, il souligne que le chef de file d’Europe Ecologie, Daniel Cohn-Bendit, n’a “jamais critiqu� la politique gouvernementale dans ce domaine” au cours de sa campagne.

Election du nouveau si�cle

Pour conclure, le ministre juge “la lecture de ce scrutin assez simple au fond“, “les Fran�ais ont soutenu les listes qui ont parl� d’avenir, d’Europe et de plan�te. Je lis cette �lection comme l’�lection du nouveau si�cle“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter