Chantal Jouanno au chevet de la biodiversit�

chantal_jouanno_brest_cr__ditphoto_laurent_mignaux.JPGLa perte de�la biodiversit� met en p�ril nos �conomies.�Aussi, Chantal Jouanno�a-t-elle fait de�sa pr�servation, une priorit�. La Secr�taire d’Etat � l’Ecologie insiste sur une prise de conscience imm�diate, la recherche de solutions et d’engagements � tous les niveaux. Par ailleurs, au m�me titre que le changement climatique,�une telle�sensibilisation�peut �tre un formidable vecteur d’innovation et de d�veloppement. C’est pourquoi, dans le cadre de la prochaine Journ�e mondiale de l’environnement, le 5 juin prochain, elle se rendra dans le parc du Mercantour.

Cette priorit� est �galement celle de S.A.S Le Prince Albert II qui, depuis son av�nement, a plac� la d�fense de l’environnement et le d�veloppement durable au c?ur de son action. Il a d’ailleurs cr�� en Juin 2006 une fondation, la ” Fondation Prince Albert de Monaco ” qui, au travers�de ses initiatives � travers�le monde, s’attache � trois grands enjeux environnementaux�: le changement climatique, la biodiversit� et l’eau.

Le�parc national du Mercantour, symbole fort du mod�le fran�ais de pr�servation de la biodiversit�, est un lieu adapt� pour la r�introduction de Gypa�tes barbus. Il est � l’image des�six�autres parcs nationaux�et de ceux qui seront prochainement cr��s. C’est�un territoire d’exception, d�positaire d’une biodiversit� et d’un h�ritage humain et culturel uniques.�Chaque jour,�il prouve�qu’il est possible de concilier la pr�servation de la biodiversit�et le respect des activit�s sur le territoire. C’est l’objet de la charte du Parc dont l’�laboration, confi�e � l’�tablissement public du Parc National, est men�e en concertation et dans le souci de pr�server ce territoire d’excellence.

De nouvelles r�introductions�

Apr�s une visite du parc, Chantal Jouanno assistera au dernier l�cher de Gypa�tes Barbus, s’agissant des Gypa�tes Barbus, cet oiseau figure�sur la liste des 8 esp�ces les plus menac�es en Europe.�Il s’agit du plus grand rapace du vieux continent (pr�s de 3m d’envergure). Il subsiste 120 couples de Gypa�tes dans l’Union Europ�enne (bilan 2006) dont 26 dans les Pyr�n�es, 5 dans les Alpes et 10 couples en Corse.

Ces nouvelles r�introductions dans le Parc National du Mercantour ont pour but de renforcer la population autochtone de Corse d�ficitaire et faire ainsi le lien avec le reste de l’arc Alpin et de permettre l’aboutissement d’un programme international de sauvegarde d’une esp�ce embl�matique du milieu montagnard.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter