Mais o� iront les d�chets de La Glaci�re ?

La_Glaci__re.JPGLe 18 juillet prochain, au lendemain de la fermeture officielle de la d�charge de La Glaci�re dans les Alpes-Maritimes, les riverains et membres des associations de d�fense de l’environnement ont d’ores et d�j� pr�vus de se r�unir, pour faire la f�te ou manifester, le doute demeure.

Dans son �dition d’aujourd’hui, le site “20minutes.fr” revient sur la fermeture de La Glaci�re, d�charge de Villeneuve-Loubet traitant 300.000 tonnes de d�chets chaque ann�e et devant fermer en juillet prochain. Or, pour l’heure, aucune solution alternative n’a �t� envisag�e. Si certains �lus locaux et hauts fonctionnaires �voquent l’id�e de faire appel � des d�charges du Vaucluse ou des Bouches-du-Rh�ne, les d�partements concern�s s’y opposent.

Mais La Glaci�re d�borde et il va falloir trouver une solution. En avril dernier, un expert mandat� par le tribunal administratif avait constat� plus de 300.00 m3 de d�chets empil�s 15m au del� de la hauteur autoris�e. Serge Jover, le pr�sident de l’Association d�fense environnement Villeneuve, l’Adev, confie au quotidien que “pour revenir � la bonne hauteur, ils d�placent des d�chets qui ont plus d’un an d’�ge. On sent les odeurs � 10 km � la ronde“.

Incin�ration et d�pollution�

La construction d’un incin�rateur suppl�mentaire dans le d�partement semble la solution la plus probable afin de pallier � la fermeture de La Glaci�re.

Au del� du probl�me de transfert des d�chets sur un autre site,�la Glaci�re pourrait �galement avoir � subir des op�rations de d�pollution apr�s sa fermeture. Lors de tests sur les infiltrations en dessous de la d�charge,� “les produits utilis�s comme marqueurs ont �t� retrouv�s dans la station d’�puration, note l’Adev. La DDASS confirme qu’il n’y a pas de pollution au robinet, mais il faudrait tout de m�me un suivi“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter