Jean-Louis Borloo signe l’IPEEC

ampoule.jpgAlors que se d�roule actuellement la r�union du MEF (Major Economies Forum) � Paris et � l’occasion du G8 �nergie � Rome, Jean-Louis Borloo a sign� le partenariat international pour la coop�ration en mati�re d’efficacit� �nerg�tique IPEEC, (International Partnership for Energy Efficiency Cooperation).

La c�r�monie de signature du partenariat �tait organis�e par la pr�sidence italienne du G8 � l’occasion de la rencontre des ministres de l’�nergie � Rome, les 24 et 25 mai derniers et associait les repr�sentants du Br�sil, de la Chine, de la Cor�e et du Mexique ainsi que le commissaire europ�en � l’�nergie Andris Pielbalgs. Le partenariat, � la pr�paration duquel l’Agence Internationale de l’�nergie (A.I.E) a �t� �troitement associ�e, vise � faciliter les �changes et les actions contribuant � renforcer l’efficacit� �nerg�tique.

L’initiative d’IPEEC, qui a �t� lanc�e l’ann�e derni�re sous pr�sidence japonaise du G8, a �t� fortement soutenue par la France. L’efficacit� �nerg�tique contribue � renforcer la s�curit� et l’ind�pendance �nerg�tiques et favorise la croissance. Elle permet �galement la r�duction des �missions de gaz a effet de serre�: l’A.I.E. estime que plus de la moiti� des efforts mondiaux de r�duction des �missions passe par l’efficacit� �nerg�tique. Le partenariat international IPEEC est donc un outil pr�cieux pour lutter contre le changement climatique et de nombreux pays devraient rejoindre prochainement l’initiative.

L’efficacit� �nerg�tique au coeur des ambitions fran�aises�

Membre fondateur de l’IPEEC, la France a plac� l’efficacit� �nerg�tique au c?ur des ambitions fran�aises en mati�re de d�veloppement durable” soulignait Jean-Louis Borloo. “Le Grenelle Environnement fixe comme priorit� la production, la consommation durable ainsi que la ma�trise de l’�nergie dans tous les secteurs (b�timent transport, industrie, �nergie et appareils domestiques)“.

Le ministre rappelle que “la France a �galement fait fortement avancer sous sa pr�sidence du conseil de l’Union Europ�enne les travaux sur l’�co-conception des produits consommateurs d’�nergie qui ont permis d’exclure du march� les produits les moins efficaces pour lesquels il existe des alternatives plus �conomes (veilles des appareils, les t�l�viseurs et les d�codeurs num�riques, les chargeurs �lectriques, l’�clairage domestique avec en particulier l’interdiction progressive des lampes � incandescence, et les appareils d’�lectrom�nager)“.

Au total, l’ensemble de ces mesures permettront � l’Europe d’�conomiser 339 TWh par an � l’horizon 2020 (soit presque l’�quivalent de la consommation d’�lectricit� du Royaume-Uni), et ainsi d’�viter l’�mission de 138 millions de tonnes de CO2. Une nouvelle liste de produits va �tre �tudi�e pour la p�riode 2009-2013. Ces mesures contribueront � atteindre l’objectif d’�conomies d’�nergie de 20 % en 2020 que se sont fix�s les 27.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter