Une baisse de puissance des antennes-relais � l’essai

Antenne_relais.JPGAlors que l’on attend aujourd’hui la remise du rapport du “Grenelle des ondes”, Chantal Jouanno, interrog�e par BFM, a propos� l’exp�rimentation d’une baisse de la puissance des antennes-relais dans certaines villes pilotes cet �t�.

Pourquoi ne pas exp�rimenter cette baisse des valeurs d’�mission des antennes au moins jusqu’en septembre dans certaines villes ?” d�clarait la secr�taire d’Etat � l’Ecologie ce matin sur BFM.

Si le Grenelle des ondes, qui r�unissait d�fenseurs de l’environnement, op�rateurs de t�l�phonie mobile, usagers, syndicats, et pouvoirs publics, n’a pas conclu “� un risque s’agissant des antennes“, Chantal Jouanno explique que plusieurs villes se sont propos�es pour exp�rimenter des antennes au taux d’�mission actuel maximal de 0,6 volt/m�tre, chiffre propos� par l’association Robin des Toits. Pour rappel, la norme europ�enne est actuellement de 61 volts/m�tre pour la t�l�phonie mobile.

Cette phase d’exp�rimentation serait r�alis�e aux frais des op�rateurs. “L’op�rateur a suffisamment de marge pour pouvoir assumer �a (…) �� co�te beaucoup plus cher � l’op�rateur quand il faut retirer les antennes“.

On ne badine pas avec la sant� des enfants�

C’est un probl�me qui n’est pas scientifique mais l’opinion publique se pose des questions et il faut lui avancer des r�ponses“, a expliqu� la secr�taire d’Etat � l’Ecologie, qui attend plus de certitudes de la nouvelle �tude de l’AFSS. “Cette table ronde n’est pas d�finitivement termin�e. Apr�s septembre, il faudra qu’on se retrouve.”

Chantal Jouanno a aussi plaid� pour que les enfants ne puissent pas avoir de t�l�phone portable “au moins jusqu’au coll�ge. S’agissant de la sant� des enfants, quand l’AFSS vous dit il y a un doute, on ne rigole pas (…) Au minimum, il faudrait interdire le t�l�phone portable dans les �coles. �a passe aussi par l’information et ensuite par une offre s�curis�e, d’un t�l�phone qu’on ne pourrait pas utiliser sans oreillette.

“C’est �a ou la multiplication de proc�s“, a conclu la secr�taire d’Etat.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter