L’ouverture du march� de l’�nergie engendre de plus en plus de litiges

electricite_2.jpgL’ouverture du march� de l’�nergie aux particuliers s’est r�v�l�e plus lente et compliqu�e que pr�vue. Si les chiffres des foyers fran�ais qui font jouer cette nouvelle concurrence dans le gaz et l’�lectricit� progressent, les litiges aussi.

A en croise les chiffres du m�diateur de l’�nergie qui f�te sa premi�re ann�e d’existence, les litiges pour ventes forc�es, erreurs de facturation, consommations erratiques sont l�gions. La lib�ralisation du march� de l’�lectricit� et du gaz aurait m�me g�n�r� une explosion des conflits, selon Denis Merville, en charge de cet organisme public.

Pour le m�diateur de l’�nergie, “Cette mont�e en charge s’est acc�l�r�e ces derniers mois. J’ose esp�rer qu’elle refl�te la � ran�on de la gloire � du bon d�marrage des services du m�diateur plut�t qu’une recrudescence des difficult�s rencontr�es sur le terrain par les consommateurs” a affirm� non sans humour, Denis Merville, en commentant ses chiffres. “D’apr�s le nombre de saisines re�ues depuis le d�but de l’ann�e 2009, cette tendance ne semble pas pr�te de s’inverser en ce qui nous concerne” a conclu le m�diateur en chef.

+170%

Depuis le d�but de l’ann�e, le m�diateur de l’�nergie aurait re�u pr�s de 1.200 saisines, soit une augmentation de 170 % en tendance annuelle. En seulement quatre mois, les litiges auraient d�j� atteint ceux recens�s sur l’ensemble de l’ann�e derni�re, avec 1.358 saisines.

Concr�tement, les litiges concerneraient essentiellement 3 types de r�clamations. Tout d’abord, les clients contesteraient tout d’abord la facturation, avec des probl�mes de paiement non pris en compte, une surestimation de leur consommation, l’absence de facturation, etc. Par ailleurs, les foyers ayant opt� pour les concurrents des op�rateurs historiques d�nonceraient les d�marches commerciales agressives, souvent proches de la vente forc�e en n’informant pas correctement le consommateur qui s’engage. Enfin, les clients remettent en cause le comptage de leur consommation via leur compteur.

Les “alternatifs” de plus en plus mis en cause

L’ensemble des op�rateurs sont en cause, qu’il s’agisse des “vieux” op�rateurs comme des “nouveaux”. Selon les chiffres du m�diateur, c’est GDF Suez qui enregistrerait le plus de saisines, plus d’une sur deux concernerait le groupe fran�ais de G�rard Mestrallet. Derri�re ce “champion” de la saisine, les litiges mettraient en cause EDF, Direct Energie et Poweo. Selon ces chiffres, les op�rateurs alternatifs seraient de plus en plus mis en cause par les clients m�contents.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter