L’Afssa remet en cause une �tude autrichienne sur les OGM

Mon_810.JPGEn fin de semaine derni�re, l’Agence fran�aise de s�curit� sanitaire des aliments a remis en cause la validit� d’une �tude autrichienne sur les effets nocifs du ma�s Mon 810 sur la reproduction des souris, �tude � partir de laquelle l’Autriche a activ�e sa clause de sauvegarde.

Selon l’Afssa, cette �tude autrichienne publi�e en novembre 2008, “pr�sente d’importantes faiblesses tant au niveau de la d�marche exp�rimentale utilis�e, qu’au niveau des interpr�tations des r�sultats, bas�s, pour certains, sur des calculs erron�s“. Elle ajoute que cette �tude autrichienne “n’avait pas fait l’objet d’une �valuation par un comit� de lecture d’une revue scientifique“.

De ce fait, l’agence fran�aise consid�re que “cette �tude ne remet pas en cause les conclusions de l’avis rendu par l’Afssa en 2005 sur ce ma�s hybride” qui estimait que la consommation de ce ma�s OGM “ne pr�sente pas de risques nutritionnels pour l’homme et pour l’animal“. Dans son �tude conduite sur plusieurs g�n�rations de souris nourries pendant vingt semaines avec du Mon 810, l’Autriche concluait que les femelles pouvaient �tre affect�es par des probl�mes de reproduction.

Extrapolation contest�e

L’�tude autrichienne soulignait toutefois que ces r�sultats ne pouvaient �tre report�s aujourd’hui sur l’�tre humain. N�anmoins, c’est sur cette base que l’Autriche a fond� la suspension de la culture du Mon 810 dans le pays.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter