Le Meeddat distingue les Agendas 21 locaux

borloo_jean_louis_meeddat.JPGJean-Louis Borloo et Chantal Jouanno ont salu� hier l’engagement des territoires en faveur du d�veloppement durable, en distinguant les repr�sentants des 101 premiers territoires et collectivit�s engag�s dans la d�marche d”Agendas 21 locaux.

Le minist�re de l’Ecologie rappelle que les collectivit�s et les territoires repr�sentent des acteurs essentiels de la mise en oeuvre des principes du d�veloppement durable et des orientations du Grenelle de l’environnement. Dans une d�marche r�solument partenariale, l’Etat pr�cise qu’il est � leur c�t� pour les accompagner, mettre � disposition des outils et m�thodes et contribuer � l’appropriation territoriale des engagements du Grenelle.

Pour le Meeddat, l’ambition est de g�n�raliser la mise en oeuvre des � Agendas 21 locaux � par le plus grand nombre de ces collectivit�s et territoires. Pour marquer cette priorit�, Chantal Jouanno, secr�taire d’�tat charg�e de l’�cologie, a distingu� hier les repr�sentants des 101 premiers territoires et collectivit�s, dont la d�marche globale de d�veloppement durable a �t� reconnue � Agenda 21 local � dans le cadre de la strat�gie nationale de d�veloppement durable.

Chacun des laur�ats s’est vu remettre un dipl�me et un troph�e attestant de cette reconnaissance par l’Etat de son projet territorial de d�veloppement durable, int�grant la lutte contre le changement climatique, la pr�servation de la biodiversit�, la protection des milieux et des ressources, le d�veloppement de modes de production et de consommation responsables, les principes de gouvernance bas�s sur la participation et les partenariats.

En pr�sence d’associations et d’�lus

La c�r�monie s’est d�roul�e en pr�sence des principales associations concern�es et d’�lus, notamment l’Association des Maires de France, l’Assembl�e des D�partements de France, l’Association des R�gions de France, la F�d�ration Nationale des Parcs Naturels R�gionaux, des services de l’�tat et des membres du Comit� national � Agendas 21 � .

La reconnaissance des 101 projets s’est faite au terme de trois sessions : 64 ont �t� distingu�s au cours des deux premi�res, 32 au titre de la troisi�me en 2008, auxquels s’ajoutent 5 Parcs Naturels R�gionaux, dont la charte a �t� reconnue dans le cadre d’un dispositif sp�cifique. La quatri�me session est, d�s � pr�sent, ouverte, les collectivit�s candidates �tant invit�es � d�poser leurs dossiers aupr�s des services du Commissariat g�n�ral au D�veloppement durable, avant le 18 juin 2009.

Candidature volontaire

La candidature des collectivit�s et territoires est volontaire et la d�cision de reconnaissance est prise au regard d’un cadre de r�f�rence national. Tous les �chelons territoriaux sont concern�s, de la commune � la r�gion, en passant par les villages, les villes, les intercommunalit�s, les parcs naturels r�gionaux et les d�partements.

Avec ce dispositif, il s’agit d’accompagner la mont�e en puissance des � Agendas 21 � en France et d’amplifier � la territorialisation � des d�marches de d�veloppement durable. D’ores et d�j�, plus de 500 � Agendas 21 locaux � sont r�pertori�s, beaucoup d’autres projets sont en pr�paration et la nouvelle strat�gie nationale de d�veloppement durable 2009-2012 confortera encore cette mobilisation collective.

Mutation vers un nouveau mod�le

Pour Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno � La mutation vers un nouveau mod�le de d�veloppement durable qui s’est engag�e dans notre pays avec le processus du Grenelle environnement, est d’une ampleur sans pr�c�dent. Cette nouvelle approche trouve naturellement ses applications les plus concr�tes au niveau des territoires comme le montrent avec talent ces diff�rentes d�marches des collectivit�s locales �.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter