Maurel et Prom surfe sur sa production colombienne

maurel_prom_petrole.JPGLa société pétrolière Maurel et Prom annonce un chiffre d’affaires 2008 de 385,2 millions d’euros, contre 289,5 en 2007, représentant une hausse de 33% en grande partie grâce à la montée des cours du pétrole.

Selon le communiqué du groupe, l’évolution du chiffre d’affaires a été cependant “impacté négativement par le taux de change dollar/euro (-7%)“. Le groupe réalise plus de 300 millions d’euros dans la production pétrolière, essentiellement grâce à ses actifs colombiens (filiale Hocol) acquis en août 2005. L’activité de production a progressé de 43%.

Comme le rappelle Maurel et Prom, l’industrie pétrolière en 2008 a été marquée par la “forte volatilité des cours du baril“. Sur l’année 2008, le Brent et le WTI moyens sont respectivement en hausse de 34% et 37% par rapport à 2007. Mais la baisse de 7% du taux de change dollar/euro a en revanche, eu un effet
défavorable sur le chiffre d’affaires, atténuant ainsi l’effet positif de l’évolution des cours du baril.

Production pétrolière en hausse de 43%

Sur l’ensemble de l’année 2008, la production pétrolière totale du groupe s’est élevée à 17 404 boepd (baril de pétrole équivalent par jour). La production journalière, en part Maurel & Prom, en Colombie a été de 18 024 boepd en 2008 contre 14 380 boepd en 2007, soit une progression de 26%.

L’augmentation de la production colombienne provient essentiellement du développement du champ d’Ocelote. Détenu à 100% par Maurel & Prom, ce champ a contribué à 27% de la production nette de la Colombie au mois de décembre 2008.

84,8 M? en services pétroliers

Le chiffre d’affaires contributif de Caroil, la filiale services pétroliers et forage du groupe, a atteint quant à lui 84,8 M? en 2008 contre 76,1 M? en 2007, soit une augmentation de 11%.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter