DECHETS – Le “Clem” est parti hier à 11h00

ex_clemenceau_agence_abp.JPGAprès de nombreux rebondissements, le feuilleton du démantèlement de l’ex-porte-avions Clemenceau semble toucher à sa fin. L’ancien navire de guerre français rebaptisé tristement coque Q790 a finalement quitté mardi, discrètement, le port militaire de Brest pour l’Angleterre, sa dernière destination.

Malgré le dépôt de 2 référés par l’association écologiste finistérienne AE2D, le “Clem” a bel et bien quitté définitivement Brest. La vieille coque rouillée a largué ses amarres vers 11H00, manoeuvrée tout d’abord par huit petits remorqueurs avant d’être prise en charge par le remorqueur de haute mer britannique Anglian Earl qui doit le conduira à Hartlepool au nord-est de l’Angleterre, où elle doit être démantelée.

Après un premier accord annulé en 2003 avec un prestataires douteux, et plusieurs appels d’offres infructueux, c’est finalement le chantier britannique d’Able UK qui a remporté en juillet 2008 l’appel d’offres européen pour déconstruire le vieux navire amianté de 266 mètres de long et 51 mètres de large. Les autorités françaises avaient lancé précédemment deux appels d’offres sans trouver le bon prestataire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter