Un Plan national d’engagements pour le développement durable

Jean_Louis_Borloo.jpgHervé Brossard, président de l’Association des agences conseils en communication (AACC), a remis mardi à Jean-Louis Borloo, les propositions du Comité opérationnel 34 relatives au renforcement de la sensibilisation, de l’information et de la formation du public aux questions d’environnement et de développement durable.

Pour Hervé Brossard, patron de DDB France, “modifier les comportements est ce qu’il y a de plus dur: ça demande de la stratégie et du temps“. Selon lui, l’information actuellement diffusée en matière de développement durable “est hétérogène, souvent anxiogène pour le grand public et insuffisamment orientée vers le passage à l’acte“.

Réuni pour la première fois par Jean-Louis Borloo le 4 septembre dernier, le Comité opérationnel propose un plan d’actions autour de 5 axes directeurs, pour une action mieux orchestrée et plus collective. Concrètement les professionnels de la communication propose de construire une information fiable et des clés de compréhension pour créer la confiance, délivrer des messages qui ont du sens, autour du thème « ma vie meilleure », mettre en avant l’existence et l’exemplarité de solutions, inviter le grand public à participer et à s’impliquer, enfin mobiliser des relais spécifiques (et certaines cibles-clés, et concrétiser des partenariats).

Ces propositions visent à “favoriser la mobilisation de tous pour passer de l’étape de la prise de conscience à celle d’une vraie modification de comportements individuels et collectifs”. Leur objectif est de “s’appuyer sur la richesse des initiatives existantes ou en développement, le plus souvent partenariales“. A cette fin, le comité opérationnel a commencé par procéder à un repérage d’expériences et actions déjà réalisées, susceptibles d’être étendues ou partagées, et répondant à la question : “Comment agir ensemble, pour convaincre le public que le développement durable est désirable, et qu’il repose sur la mobilisation de tous, citoyens, consommateurs, salariés, décideurs et relais ?“.

Plan national d’engagements

Principale proposition du Comité opérationnel : le lancement avant mi-2009 d’un plan national d’engagements pour un développement durable, pour orchestrer, coordonner, mettre en valeur et développer les initiatives de nature à rendre le développement durable plus proche, plus concret et plus crédible pour le grand public. Construit autour d’un cahier des charges invitant les différents acteurs associatifs, privés et publics à s’associer et valoriser ensemble leurs actions, sa première étape serait un appel large à initiatives, relayé par un événement festif national. Le Comité opérationnel suggère que la semaine du Développement durable en avril prochain en soit une nouvelle démonstration.

D’autres propositions, dans les domaines de l’information, de la sensibilisation et de la formation professionnelle sont identifiées dans le rapport remis à Jean-Louis Borloo, pour développer les synergies, profiter des multiples voies de contact avec le public, agir ensemble et dans la durée. Une des mesures proposées pourrait être la création d’un évènement festif, annuel et médiatique, qui pourrait fédérer l’ensemble des acteurs du secteur et les citoyens autour de la thèmatique du développement durable.

Mises en oeuvre dès le 1er semestre

Insistant sur l’importance de ce comité opérationnel dédié à l’éducation à l’environnement, le ministre de l’Environnement a souligné que c’était le seul qu’il avait ouvert et pour lequel il avait souhaité une remise officielle en présence des membres du comité opérationnel. Il a conclu en assurant à ceux-ci que leurs propositions seront étudiées avec diligence et dans leur majorité mises en oeuvre au cours de ce premier semestre.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter