La Finlande multiplie les projets nucléaires

finlande_drapeau.JPGLe groupe finlandais Fennovoima a demandé aux autorités du pays, l’autorisation de construire un réacteur nucléaire en Finlande. Avec plusieurs projets en chantiers ou à l’étude en 2009, Helsinki représente un enjeu stratégique pour les industriels de l’atome.

L’étude de la demande soumise au ministère par Fennovoima débutera une fois que les commentaires du ministère sur l’impact environnemental (du projet) auront été publiés“, a précisé le ministère de l’emploi et de l’économie dans un communiqué, que rapporte une dépêche AFP. Filiale du groupe sidérurgique sidérurgique Outokompu et de l’allemand E.ON, Fennovoima aurait proposé déjà deux sites pour le projet dans l’ouest du pays, à Simo ou à Pyhäjoki, et un troisième à Ruotsinpyhtää sur la côte sud.

Par ailleurs, le groupe finlandais d’énergie Teollisuuden Voima (TVO) a déjà déposé une demande similaire et son concurrent Fortum aurait l’intention de le faire. Tous les projets nucléaires seront étudiés en même temps et le calendrier sera fixé au printemps, selon les informations communiquées par le ministère finlandais, qui avait évoqué jusque là une échéance à début 2010.

Le chantier compliqué de l’EPR

Pour rappel, Areva et Siemens construisent actuellement le 5e réacteur nucléaire finlandais, premier de la nouvelle génération de réacteur à eau pressurisée (EPR), à Olkiluoto, dans le sud-ouest du pays. Confrontés à des retards à répétition et à une facture de plus en plus salée, la centrale ne devrait finalement pas débuter sa production avant 2012.

Malgré une population plutôt réticente, environ 25% de l’électricité produite en Finlande est issue de l’énergie nucléaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter