Environnement et sécurité : les poids lourds au banc des accusés

camion.jpgSelon un rapport européen à charge publié hier, les poids lourds causeraient beaucoup plus de dommages à l’environnement et seraient plus générateurs de congestion routière que ce qui est couramment admis. De plus, ils seraient à l’origine de deux fois plus de décès que les voitures.

Il n’en fallait pas plus pour alerter les écologistes de FNE qui demandent à l’UE de revoir rapidement sa copie en matière de transport poids lourds. Le collectif écologiste souhaite peser de tout son poids dans ce débat, à quelques jours du vote par le Parlement européen, d’une réforme de la taxation poids lourds.

Les émissions de gaz carbonique (CO2) générées par le fret routier européen devraient augmenter de 54% à l’horizon 2030 selon l’étude publiée aujourd’hui par Transports et Environnement (T&E). Le rapport, établi par le consultant hollandais CE DELFT, démontre aussi que les poids lourds sont responsables de 20% de la congestion routière alors qu’ils ne représentent que 3% des véhicules routiers en Europe.

Par ailleurs, des données surprenantes sur la sécurité des poids lourds sont aussi révélées. Pour chaque kilomètre parcouru en Europe, il est démontré que les poids lourds sont à l’origine de 2 fois plus de décès que les voitures. Enfin, l’étude contredit également les affirmations des professionnels du transport routier qui estiment qu’ils paient l’ensemble de leurs coûts par les taxes et les impôts existants.

Vote européen le 21 janvier

France Nature Environnement rappelle qu’une mise à jour de la législation sur la taxation des poids lourds est actuellement en cours dans le processus législatif européen, avec un vote du Comité Transport du Parlement Européen prévu le 21 janvier. Pour les écologistes, “de façon incompréhensible, la taxation des émissions de CO2 et des accidents routiers a été exclue de la proposition législative par la Commission Européenne“.

T&E en appelle aux états membres et au Parlement Européen pour revoir cette position et pour autoriser les états membres à inclure la totalité des coûts externes dans la taxation des poids lourds selon la situation. Selon J. Dings, Directeur de T&E “les poids lourds ont le champ libre alors qu’ils provoquent des dégâts par millions : la congestion, le bruit et la pollution affectent la vie de tous les Européens. Les gouvernements se doivent de garder toutes les options disponibles lorsqu’ils doivent résoudre des problèmes aussi énormes que la congestion routière et l’UE doit inverser son refus absurde d’inclure ces coûts dans la taxation des poids lourds“.

Responsables de 20% de la congestion routière

FNE rappelle que la prise en compte de la congestion pour les poids lourds a été l’objet de polémiques parmi les députés européens du Comité Transports parce que ceci n’est perçu que comme une faible partie de l’ensemble des véhicules en circulation (environ 3%). Mais selon le rapport de T&E, les poids lourds génèreraient 20% de la congestion, le traitement de ce faible nombre de véhicules serait un moyen très efficace de traiter ce problème de congestion.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter