GAZ – “Le scandale des scandales”

mestrallet_gdf_suez.JPGLes associations de consommateurs ne décolèrent pas après l’annonce de Gérard Mestrallet, patron de GDF Suez, sur RTL de ne pas baisser les prix du gaz avant avril prochain, malgré la chute des cours du baril de pétrole brut.

« C’est le scandale des scandales », s’insurge Jacques Mopin, administrateur national d’UFC-Que choisir. Pour Thierry Saniez, délégué général de l’association de consommateurs CLCV « Ce sont les trois premiers mois de l’année que les Français brûlent pour se chauffer la moitié de leur consommation annuelle de gaz. Reporter une éventuelle baisse en avril préserve les recettes de GDF-Suez. » CLCV estime que la plongée du baril devrait se traduire par une réduction de 30 % du prix du gaz.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter