Inondations au Tricastin, “Sortir du nucléaire” réagit

nucleaire_051.jpgEn raison des fortes pluies qui se sont abattues sur la région Rhône-Alpes ces derniers jours,  les exploitants des installations nucléaires Socatri et BCOT sur le site du Tricastin ont déclenché un plan d’urgence dans le nuit de dimanche à lundi. Ce plan a été amorcé compte tenu de la montée rapide des eaux de la Gaffière.

La montée des eaux, a ainsi provoqué l’inondation de plusieurs locaux de la Socatri, exploitée par Areva, et de la BCOT, exploitée quant à elle par EDF. Un communiqué de l’ASN précise que “les plans d’urgence internes ont été levés par les exploitants aux alentours de 5h du matin après un reflux des eaux“.

Par ailleurs, les exploitants on précisé que l’eau entrée dans les locaux est restée à l’intérieur des bâtiments et fera l’objet d’un traitement adapté. Néanmoins, un tel évènement provoque la réaction des associations anti-nucléaire, et notamment du réseau “Sortir du nucléaire”. Dans un communiqué, l’association affirme que “les exploitants Areva et EDF prétendent qu’aucune contamination n’est ressortie du site, mais l’expérience a montré que leurs discours étaient très peu fiables“.

Le communiqué ajoute qu’il “est donc nécessaire que des mesures soient faites dès ce mardi par des organismes indépendants, par exemple la Criirad ou des laboratoires étrangers. C’est au ministère de l’Ecologie de contacter au plus vite de tels organismes“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter