Du porc irlandais contaminé à la dioxine

Cochon.JPGLe chef des services vétérinaires irlandais a annoncé hier que de la viande de porc irlandaise contaminée à la dioxine pourrait avoir été exportée dans 25 pays étrangers.

Paddy Rogan expliquait sur les ondes irlandaises ce week-end, “nous pensons que c’est de l’ordre de 20 à 25 pays” qui pourrait avoir importé du porc contaminé. “C’est certainement moins de 30” ajoute-t-il. Suite à l’alerte lancée samedi, le gouvernement irlandais a d’ores et déjà rappelé l’ensemble des aliments à base de porc produits sur l’île depuis le 1er septembre.

Des contrôles de routine datant de fin novembre ont décelé des traces de PCB, polluant assimilé à de la dioxine, dans de la graisse de porc provenant de 9 élevages irlandais. L’enquête sur les causes de la contamination s’orientait dimanche soir vers les producteurs d’aliments pour porc, et surtout vers une usine du groupe Millstream Power Recycling Limited, située près de Fenagh dans le sud-ouest du pays.

Ainsi, la contamination pourrait provenir de l’huile utilisée dans le fonctionnement des machines de séchage des produits de boulangerie recyclés et intégrés à la nourriture pour porc. La société suspecte aurait fournit 9 élevages irlandais, soit environ 10% de la production totale de porc de l’île. Le problème est que cette quantité de porc contaminée a pu être mélangée à 70 ou 75% de porc sain.

Michel Barnier rassurant 

Michel Barnier a tenu dès aujourd’hui dans “Le Parisien” à minimiser le risque de contamination à la dioxine du porc vendu en France en raison de la faiblesse des importations françaises de porc irlandais.

Il s’agit néanmoins pour l’industrie porcine irlandaise d’une”véritable catastrophe“, Noël étant “la période la plus importante pour l’élevage porcin de nombreuses personnes voulant acheter le jambon qui accompagnera la dinde” explique Padraig Walshe, le président de l’Association des agriculteurs irlandais.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter