Journée d’action nationale contre le Cruiser

Abeille.JPGDes apiculteurs soutenus par des associations de défense de l’environnement ont manifesté hier, dans plusieurs villes de France. Cette journée d’action nationale avait pour objectif de demander l’interdiction du Cruiser, ce pesticide jugé dangereux pour les abeilles. et la biodiversité.

A Paris, c’est proche du ministère de l’Agriculture que ces apiculteurs se sont réunis, armés de ruches vides et de banderoles. Ils venaient protester contre l’autorisation de mise sur le marché du Cruiser. Cette autorisation accordée en janvier 2008 pour une durée d’un an par le ministère de l’Agriculture doit être réexaminée dans les prochains jours.

Les manifestants demandent alors l’interdiction du pesticide pour 2009, dénonçant un “manque de concertation” et “l’absence de crédibilité du processus de suivi” du Cruiser. Ils ont été reçus par Michel Barnier, mais ce sont déclaré “déçus” de cet entretien à l’issue de ce dernier. “On nous a expliqué que le ministre n’avait pas encore tranché et qu’il rencontrerait demain les représentants du secteur agricole. On nous a aussi clairement fait comprendre que pour l’instant, il n’existait pas d’alternative à ce type d’insecticide“, a déclaré à l’AFP le président de la Fédération nationale des organisations sanitaires apicoles départementales, Jean-Marie Barbançon.

Interdit en Allemagne

Des manifestations se sont tenues dans plusieurs villes de France. A Toulouse, les apiculteurs réunis ont indiqué “ne pas comprendre” pourquoi le Cruiser a reçu une autorisation de mise sur le marché “alors qu’en Allemagne lorsqu’ils ont perdu 11.000 ruches au mois de mai, le Cruiser a été tout de suite interdit“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter