Areva et Rolls-Royce associés pour de futurs EPR britanniques


rolls_royce.JPGAreva annonce  aujourd’hui la mise en ?uvre d’un plan d’action industriel visant à garantir le développement efficace de projets EPR au Royaume-Uni. Ces réacteurs pourraient être les premiers construits dans le pays depuis plus de 20 ans.

Cette décision s’inscrit dans le prolongement de celle d’E.ON de créer avec Areva et Siemens une équipe basée au Royaume-Uni dans le but d’y développer au moins deux réacteurs EPR Elle est aussi confortée par le partenariat du groupe avec EDF dans le cadre du processus de Global Design Assessment (GDA) de l’EPR.

Dans le cadre de ce plan d’action, Areva a conclu un accord de partenariat avec les groupes industriels britanniques Balfour-Beatty et Rolls-Royce portant sur l’ingénierie, la production et la construction des centrales. Areva et ses partenaires vont identifier les capacités industrielles, les compétences et les ressources locales nécessaires au déploiement d’un parc d’EPR et mettre en place un programme de mise à niveau des compétences. Enfin, ces initiatives seront jalonnées par des étapes clairement définies. Des progrès significatifs devront être réalisés au cours des 12 prochains mois pour garantir la réussite du projet.

Selon les prévisions d’Areva, le programme britannique de nouvelles constructions de centrales nucléaires devrait générer 20 à 25 GW de puissance installée. Il devrait mobiliser jusqu’à 15 000 emplois locaux sur 25 ans et permettre de pérenniser des milliers de postes par la suite pour la maintenance et l’assistance aux opérations nucléaires.

Français et britanniques se réjouissent

Le programme britannique de constructions de nouvelles centrales nucléaires représente 20 à 25 GW de puissance installée. E.ON, comme EDF, ont décidé d’y participer en retenant la technologie EPR. C’est pourquoi, nous devons sans attendre travailler avec l’industrie britannique afin de pouvoir disposer des bonnes personnes, des bonnes compétences et des infrastructures adéquates. C’est pour nous un honneur que d’avoir des partenaires de la qualité de Balfour Beatty et de Rolls-Royce pour préparer le terrain. Nous nous réjouissons aussi de l’implantation par E.ON d’une équipe au Royaume-Uni, en vue d’y soutenir le développement de ces projets. Ils favoriseront la création d’emplois et l’optimisation des compétences et des capacités industrielles en matière de production et de construction“,  s’est réjouit Luc, Président d’Areva NP, en présentant les partenaires d’Areva et le train de mesures envisagées.

Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour l’industrie britannique, à un moment où nous avons justement besoin de bonnes nouvelles. Cette annonce témoigne de la confiance d’Areva dans le renouveau du marché nucléaire au Royaume-Uni ainsi que dans sa chaîne logistique. Ce partenariat avec deux de nos plus importants industriels, Rolls Royce et Balfour Beatty, va permettre de créer jusqu’à 15 000 emplois sur 25 ans dans l’ingénierie, la production et la construction. Il marque une étape très positive dans notre volonté de développer toujours plus, au cours des prochaines décennies, des énergies faiblement émettrices de carbone. Il offre des opportunités très importantes pour le pays tout entier, tant localement qu’à l’international“, a déclaré de son côté  Mike O’Brien, le ministre d’Etat pour l’Energie et le changement climatique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter