Pour une sécurité énergétique européenne

Borloo_1207.JPGDans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne, Jean-Louis Borloo a présidé hier à Paris un séminaire européen sur la sécurité énergétique.

Réunissant près de 200 acteurs du secteur de l’énergie, entreprises, représentants de la Commission européenne, des Etats membres de l’Union, organisations internationales, représentants de la société civile, ce séminaire a permis d’esquisser les grandes lignes de ce qui pourrait devenir une politique européenne de sécurité énergétique.

Les différents ministres présents et le commissaire européen en charge des questions énergétiques,  Andris Pieblbags, ont abordé successivement les enjeux d’approvisionnement à long terme de l’Union européenne en énergie, et les outils de prévention et de gestion des crises. Ils ont également pu débattre des conclusions de la “2ème analyse stratégique de l’énergie” présentée mi-novembre par la Commission européenne. Priorité de la Présidence française de l’Union européenne, la sécurité énergétique européenne est un “chantier qui s’ouvre” pour l’Europe rappelait Jean-Louis Borloo.

Pour une sécurité énergétique commune 

L’amélioration de notre efficacité énergétique, le développement des énergies renouvelables, la diversification de nos sources et voies d’approvisionnement, mais aussi l’approfondissement du dialogue avec les pays producteurs d’hydrocarbures sont apparues comme autant de voies pour une sécurité énergétique commune“.

A l’issue du séminaire, le ministre français a rappelé que : “le 21ème siècle sera de toute façon et qu’on le veuille ou non, un siècle de transition énergétique“, nécessitant de “repenser nos modes de production et de consommation d’énergie tout en assurant pour tous les Européens la sécurité de leur approvisionnement en énergie“.

Il a appelé les 27 Etats membres à “parler d’une seule voix“. “On ne changera pas nos habitudes du jour au lendemain mais je crois qu’il nous faut, comme pour le climat, donner plus de rôle au multilatéral, à la coopération régionale“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter