Areva reporte l’exploitation d’une mine d’uranium au Canada

canada_saskatchewan.JPGAprès étude de la rentabilité du projet aux conditions actuelles du marché, Areva (69,16 %) et ses partenaires (Denison-Mines 25,17 % et OURD 5,67 %) ont décidé de reporter l’exploitation de la mine de Midwest située dans la province du Saskatchewan au Canada.

Le report du projet Midwest, initialement prévu pour 2010, est un choix stratégique d’Areva et de ses partenaires. En effet, compte tenu de la récente baisse des cours de l’uranium, de l’augmentation significative des coûts d’exploitation dans la région et des incertitudes liées au calendrier réglementaire, la rentabilité du projet serait incertaine si son exploitation était lancée aujourd’hui, annonce le communiqué du groupe nucléaire français.

Situé dans le nord de la Saskatchewan, à 15 km de la mine de McClean Lake opérée par Areva, Midwest devait être exploité à ciel ouvert et produira environ 14.000 tonnes d’uranium. Par la suite, des extensions situées en périphérie du gisement étaient envisagées. Le montant total de l’investissement, y compris l’aménagement de la mine et l’extension nécessaire de l’usine de traitement McClean Lake, s’élèvait à 275 millions d’euros environ.

Midwest est un projet important pour le Groupe, qui a engagé un programme ambitieux d’augmentation de sa production d’uranium“, déclarait Sébastien de Montessus, Directeur de la Business Unit Mines d’Areva, lors de la signature de l’accord de projet désormais reporté. Les travaux d’aménagement du site devaient commencer à la mi-2009.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter