Areva et le japonais Kansai, une affaire qui roule

areva_01.jpgAreva a signé vendredi un contrat portant sur l’approvisionnement de 32 assemblages combustibles MOX destinés à la centrale nucléaire japonaise de Takahama, implantée dans la préfecture de Fukui et exploitée par l’électricien Kansai.

Les combustibles MOX issus du recyclage de combustibles usés à l’usine Areva de la Hague seront fabriqués à l’usine française de Melox dans le Gard.

Pour Jean-Pierre Gros, le directeur de la Business Unit Recyclage, “ce succès commercial conforte Areva dans sa position de leader mondial de la production de combustible MOX et atteste la confiance des électriciens japonais en notre technologie et notre savoir-faire“.

Areva et le Japon, une affaire qui roule

Ce contrat s’inscrit dans l’application au Japon du programme de recyclage de combustible usé et fait suite aux contrats signés par Areva en 2006 et 2008, pour le compte des électriciens japonais Chubu, Kyushu, Shikoku et Kansai.

Depuis 1995, le site de Melox fabrique des assemblages de combustible MOX destinés aux centrales de nombreux pays dont la France, l’Allemagne, la Suisse, le Japon et les Etats-Unis. Fabriqué avec de l’oxyde d’uranium et de plutonium, le combustible MOX recycle le plutonium extrait du combustible usé. Avec plus de 1 300 tonnes produites à ce jour, Melox en est le premier producteur au monde.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter