Greenpeace demande la fermeture d’une centrale espagnole

nucleaire.jpgHier en Espagne, une soixantaine de membres de l’organisation écologiste Greenpeace se sont enchainés aux portes de la centrale nucléaire Santa Maria de Garona, dans le nord du pays afin d’en demander la fermeture.

Les manifestants écologistes demandent donc la fermeture de cette centrale inaugurée en 1971 et qu’ils considèrent “obsolète et avec de graves problèmes de sécurité”. Ils souhaitent alors convaincre le gouvernement de José Luis Zapatero de “remplir son engagement de fermeture des centrales nucléaires“.

Le gouvernement espagnol a en effet répété à plusieurs reprises son intention de ne pas relancer l’activité nucléaire dans le pays. Ainsi, les centrales nucléaires actuelles continuent d’être exploitées mais ne seront pas ré-aménagées ou modernisées. Il ne s’agit pas non plus de construire de nouveau site.

8 centrales en activité

L’Espagne compte actuellement huit centrales en activité qui gèrent près de 23% de la production électrique du pays.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter