A Saint-Marcel, Areva ne connait pas la crise

areva_01.jpgAreva Saint-Marcel, unique site du groupe français spécialisé dans les composants lourds des centrales nucléaires, a décidé de renforcer son outil industriel en embauchant, investissant et améliorant sa productivité afin de réduire de moitié ses temps de fabrication.

Selon l’article publié par le quotidien “Les Echos” aujourd’hui, l’usine Areva de Saint-Marcel, à proximité de Chalon-sur-Saône ne connait pas la crise. Son carnet de commande affiche en effet complet pour les trois prochaines années, voire jusqu’en 2030 si l’on tient compte des prévisions internes du groupe sur le marché des centrales de type EPR.

Fort de cette activité florissante, le site a décidé de se lancer dans un vaste programme d’investissements sur deux ans, d’une vingtaine de millions d’euros, dans de nouveaux équipements d’usinage, de soudage, de contrôle et de sécurité. Dans le même temps, est prévu un plan annuel d’embauches estimé entre 50 et 100 personnes.

Ces nouvelles recrues seront encadrées grâce à un système de tutorat et pour le reste du personnel, 30.000 heures de formation par an sont prévues.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter