Winflo dévoilé à Brest

Nass___Wind.JPGLe projet Winflo, fruit d’un consortium réunissant notamment DCNS, Nass & Wind et l’Ifremer, et concernant des prototypes d’éoliennes flottantes, a été dévoilé hier à Brest dans le cadre de la Sea Tech Week, avait d’être présenté le 24 octobre prochain devant le conseil d’administration du pôle de compétitivité Mer-Bretagne.

Winflo concerne donc un prototype d’éolienne flottante pour les fonds supérieurs à 50 m et donc pouvant s’éloigner des côtes. Cette éolienne est présentée comme la solution d’avenir pour l’installation de parcs éoliens au large, alors que les espaces permettant l’implantation de plateformes fixes se raréfient.

Concrètement, cette éolienne flottante est constitué d’une plateforme partiellement immergée sur laquelle est placée l’éolienne de 665 m de haut et dotée d’un générateur de 2,5 à 3 mW activé par des pales de 45 m de long. Afin d’être installée, ces éoliennes auront recours à des ancrages, technique utilisée jusque là dans l’offshore et étudiée “pour résister aux pires conditions“.

Développer une filière industrielle

Interrogé par le Télégramme, Peter Nass, président de la société Nass & Wind, société lorientaise pilote du projet, précise que “l’objectif est de développer une filière française industrielle“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter