Ouverture du procès des déchets toxiques aujourd’hui à Abidjan

probo_koala.JPGCe lundi, s’ouvre à Abidjan devant une cour d’assises le procès de l’affaire du déversement de déchets toxiques du cargo Probo Koala dans la capitale ivoirienne, affaire qui a fait 17 morts et des milliers d’intoxiqués. Manque néanmoins à l’appel, le principal protagoniste, l’affréteur du bateau, la société Trafigura.

La cour d’assises d’Abidjan devrait donc entendre dans les jours à venir les douze personnes renvoyées dans le volet ivoirien de l’affaire qui a suscité scandale et révolte. Parmi elles, Salomon Ugborugbo, le directeur général de la société Tommy qui a organisé le pompage puis le déversement du 19 au 20 aout 2006 de 530 m3 de “slops” du Probo Koala. Ce sont ensuite les camions-citernes loués par le patron de Tommy qui a déversé les déchets toxiques à l’air libre dans la décharge publique d’Akouédo, puis dans une quinzaine d’autres sites de la ville.

Le 19 mars dernier, la chambre d’accusation de la cour d’appel d’Abidjan a également renvoyé six personnes pour “complicité d’empoisonnement”. Parmi elles, le commandement du port accusé de ne pas avoir vérifié si Tommy avait “l’outillage indispensable” pour traiter ces déchets. On lui reproche également de n’avoir pas utilisé tous les moyens de police mis à sa disposition pour retenir le Probo Koala au port.

Des douaniers seront également au banc des accusés, pour ne pas avoir stoppé le pompage des produits qui dégageaient une odeur insupportable. De même, un haut fonctionnaire ayant émis un avis favorable à la délivrance d’un agrément d’avitailleur à Tommy.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter