• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • Un lien étroit entre réchauffement climatique et activité cyclonique

Un lien étroit entre réchauffement climatique et activité cyclonique

Hurricane_Dennis.jpgFace à la multiplication des phénomènes cycloniques depuis quelques temps, des scientifiques ont établit un lien entre fréquence et intensité de ces cyclones et réchauffement climatique.

La très sérieuse Nasa, l’agence spatiale américaine alerte notamment sur son site internet qu’en raison de la montée des températures à la surfaces de la Terre, “un plus grand nombre d’ouragans et de tempêtes tropicales pourraient se produire et être plus violents“. Déjà, la saison 2008 a été bien entamée avec de nombreux ouragans dont le dernier en date, Ike a frappé le Texas ce week-end.

Selon de nombreux chercheurs américains, le réchauffement climatique et ses conséquences sur la température des océans seraient à l’origine du doublement du nombre d’ouragans enregistrés au cours du XXe siècle. Selon Greg Holland, du Centre américain sur la recherche atmosphérique, “les chiffres constituent une forte indication que le changement climatique est un facteur majeur dans l’augmentation du nombre des cyclones dans l’Atlantique“.

Ainsi, selon des chercheurs des Universités de Floride et du Wisconsin, un accroissement de la température à la surface des océans de 1° Celsius  “entraine une augmentation de 31% de la fréquence des cyclones les plus puissants (vents supérieurs à 183,6 km/h) qui passent de 13 à 17 par an“. Or, selon le quatrième rapport du Giec, les températures moyennes à la surface du sols devraient grimper de 1,8 à 4 degré Celsius d’ici la fin du siècle. Même si la surface des océans est plus lente à se réchauffer, il y a néanmoins de quoi craindre le pire pour l’avenir.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter