JUSTICE – Alstom perquisitionné en Suisse

suisse_drapeau.JPGLe groupe français a été perquisitionné sur plusieurs de ses sites suisses par la justice hélvétique qui enquêtent sur une affaire de corruption et de blanchiment d’argent.

Un ancien dirigeant du groupe dont l’identité n’est pas encore connue, a été arrêté. Le ex-cadre d’Alstom est soupçonné de “gestion déloyale, de corruption et de blanchiment d’argent“, a précisé le ministère public de la Confédération (MPC). Il s’agirait d’un ancien auditeur intertne (“compliance manager”) de haut niveau du groupe Alstom, membre de la direction d’Alstom Prom AG à Baden, a précisé le MPC.

Les perquisitions ont été effectuées jeudi sur les sites Alstom à Baden (canton d’Argovie), dans la région zurichoise et en Suisse centrale. La justice suisse soupçonne le groupe français d’avoir obtenu des marchés par corruption de fonctionnaires. Alstom emploie  plus de 5.000 salariés en Suisse.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter