Gaz : la CRE juge la hausse des tarifs insufisante

gaz_industrie_2.jpgDepuis le 15 août, les tarifs pour les particuliers du gaz et de l’électricité ont connu une nouvelle hausse : +2% pour l’électricité et +5% pour le gaz. Selon la Commission de régulation de l’énergie, la CRE, ces mesures s’inscrivent dans le bon sens s’agissant du prix de l’électricité mais émet un avis défavorable sur l’augmentation des prix du gaz.

Consultée par le gouvernement “pour avis”, la CRE estime que l’augmentation des tarifs de l’électricité publiés au JO du 12 août pour une application au 15 “devraient être plus élevées que celles proposées”. Néanmoins, elle précise que le gouvernement réalisait là “une première étape importante sur la trajectoire visant à atteindre les niveaux de couverture des coûts prévus par la loi“.

Par ailleurs, s’agissant des prix du gaz, la CRE a émis un avis défavorable en raison du fait que l’arrêté ministériel “prévoit une hausse qui résulte de l’application d’une nouvelle formule d’évaluation du coût moyen d’approvisionnement en gaz de GDF-Suez déposée le 21 juillet 2008 et donc non encore auditée par la CRE“.

L’emploi de la formule précédente aurait justifié une hausse de 3,45 euros le mégawattheure au 1er juillet contre les 2,37 euros annoncés par le gouvernement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter