Les prix de l’énergie bondissent en Grande-Bretagne

gaz_industrie_1.jpgSi EDF Energy avait donné le ton il a quelques jours, British Gas frappe cette fois très fort. La filiale de Centrica a décidé d’augmenter ses tarifs de fourniture de gaz de… 35%.

Le fournisseur d’énergie britannique annonce avoir procédé mercredi à une augmentation de 35% de ses prix du gaz. Par ailleurs, les prix de l’électricité augmenteront de 9%. Cette hausse s’inscrit dans le cadre de hausses saisonnières traditionnelles. EDF Energy avait déjà annoncé une progression significative de ses tarifs vendredi dernier. La filiale britannique d’EDF avait annoncé une hausse de 17 % de ses prix du gaz et de 22 % pour l’électricité.

16 millions de foyers touchés

Premier opérateur britannique du pays, British Gas a précisé que cette augmentation prenait effet immédiatement. Très impopulaire, cette annonce aura des conséquences très négatives sur le budget des 16 millions de foyers abonnés à la filiale de Centrica. Expliquant “regretter” cette décision, Phil Bentley, directeur de British Gas précise dans un communiqué que cette augmentation s’explique par la “hausse sans précédent des prix mondiaux de l’énergie“.

Dans ce contexte haussier, British Gas conseille à ses abonnés de signer avec lui un contrat protecteur, qui, en contre-partie de leur fidélité, leur offre la garantie de bénéficier d’un tarif fixe jusqu’en 2011. Après EDF Energy et British Gas, les autres acteurs de l’énergie britannique devraient suivre. On s’attend notamment à une hausse importante de Scottish & Southern.

Grand seigneur, British Gas a tenu à préciser qu’il s’engageait à ne pas procéder à d’autres augmentations pour 2008.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter