Jean-Louis Borloo souhaite tester toutes les nappes phréatiques

Jean_Louis_Borloo.jpgAprès les mesures effectuées dans la nappe phréatique proche de la centrale du Tricastin et faisant apparaitre des taux d’uranium élevés et inexpliqués, Jean-Louis Borloo a demandé l’inspection de toutes les nappes phréatiques proches d’une centrale nucléaire.

Interrogé par le Parisien, le ministre précise qu’il souhaite “une totale transparence et l’information sur la sécurité nucléaire à la suite de cet incident (du Tricasin, NDLR). Il a déjà pu auditionner l’industriel, l’Autorité de Sûreté nucléaire, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire et les préfets en charge du dossier“.

Il ajoute qu’il souhaite “qu’il se penche sur la situation radio-écologique de l’ensemble des sites nucléaires et que l’on vérifie notamment l’état des nappes phréatiques situées près de toutes les centrales nucléaires françaises“. “Il faut faire un état des lieux et j’attends du Haut-Comité une analyse“.

“La transparence doit être exemplaire”

Il conclut enfin que “même s’il ne s’agit pas ici (au Tricastin, NDLR) d’un incident nucléaire, mais d’un dysfonctionnement au niveau de l’entretien de la centrale, lorsqu’on travaille dans le domaine du nucléaire, aucune négligence ne peut exister. Et la transparence doit être exemplaire“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter