Tempête contre Natura 2000 en mer

Nice.jpgPlusieurs maires de communes situées sur la côte méditerranéenne s’inquiètent de l’extension des zones Natura 2000 en mer. Notamment Gil Bernadi, maire du Lavandou, qui estime que « les communes du littoral ont déjà une protection de l’environnement exceptionnelle ».

Les élus du littoral varois s’inquiète de « l’effet de parc ». L’agrandissement de la zone Natura 2000 qui serait géré par le parc de Port-Cros, aurait été fait sans concertation locale et les locaux craignent de perdre la main. Gil Bernadi critique en soulignant que « les enjeux, les intérêts ne sont pas les mêmes à Port-Cros que sur les communes du littoral : si on ennuie un plaisancier parce qu’il jette l’ancre dans l’herbier ou qu’il a pêché trois poissons, immanquablement, cela aura un effet négatif pour le tourisme. La pêche professionnelle est également menacée. Ne nous laissons pas déposséder de nos responsabilités par une sanctuarisation. »

Incompatibilité

Marc Giraud, conseiller général et maire de Carqueiranne, critique « une incompatibilité entre le principe et la mise en oeuvre sur le terrain. Même si on est tous d’accord pour dire que le principe est bien, on ne peut pas figer et faire figer des espaces par des gens dans un bureau à Paris ». Selon “Var Matin”, les avis restent partagés et les communes de Hyères, Saint-Mandrier, Six-Fours, Sanary, Bandol ou Cavalaire sont pour cette extension.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter