Le réchauffement climatique en cause dans les calculs rénaux

secheresse_1.JPGDes chercheurs de l’université du Texas ont mis en évidence un lien entre la sécheresse accrue liée au réchauffement climatique et les cas de plus en plus fréquents de calculs rénaux aux Etats-Unis.

Les calculs rénaux sont souvent causés par une déshydradation provoquant une cristallisation de sels présents dans les urines. Des chercheurs texans ont donc établi que si le réchauffement climatique progresse au rythme prévu par l’ONU en 2007, les Etats-Unis peuvent s’attendre à une augmentation de 30% des cas de calculs rénaux dans les régions les plus sèches.

Leur étude publiée dans les compte-rendus de l’Académie nationale des sciences estime que 1,6 à 2,2 millions de cas supplémentaires devraient apparaitre d’ici 2050.

Première conséquence médicale directe du réchauffement

Cette étude est l’un des premiers exemples d’une conséquence médicale directe du réchauffement climatique sur la santé humaine,” souligne Margaret Pearle, professeur d’urologie à l’University of Texas Southwestern, et l’un des auteurs de l’article.

Quand des gens passent d’un climat tempéré à des climats plus chauds, on observe une rapide augmentation des risques de calculs. Cela s’est vu par exemple lors des déploiements militaires au Moyen-Orient“, ajoute-t-elle.

En conclusion de cette étude, les chercheurs estiment que “des changements similaires peuvent être attendus dans d’autres régions du monde“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter