Jean-Louis Borloo appelle à l’éco-conduite

Route_nationale.jpgJean-Louis Borloo, Dominique Bussereau, le secrétaire d’État chargé des Transports, Cécile Petit, la déléguée interministérielle à la Sécurité routière, et Chantal Jouanno, la présidente de l’ADEME, incitent les Français à adopter une conduite citoyenne et responsable.

En cette période de migrations estivales, j’appelle les Français à la plus grande prudence sur les routes et à prendre conscience de l’intérêt de l’éco conduite. Opter pour une conduite apaisée, c’est bien sûr réduire les risques d’accidents, c’est aussi économiser du carburant, donc de l’argent et c’est limiter les émissions de polluants et de gaz à effet de serre“, souligne Jean-Louis Borloo.

Les avantages de l’éco-conduite

L’éco-conduite est un comportement de conduite citoyen permettant de réduire le risque d’accidents de la route (de 10 à 15 %), de réduire sa consommation de carburant (jusqu’à 15% d’économie) et de limiter les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Pour informer les Français des bénéfices d’une conduite douce, Jean-Louis Borloo présente 3 conseils forts pour ancrer le réflexe « éco-conduite », illustrés par une identité visuelle :

1. Conduire moins vite, c’est moins d’accidents.
2. Conduire moins vite, c’est moins de CO2.
3. Conduire moins vite, c’est moins cher.

Une action de sensibilisation grand public

A partir du 10 juillet 2008 et tout au long de l’été, une action d’information nationale est mise en place afin d’appeler chaque Français à adopter une conduite douce et apaisée.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter