50 millions de personnes supplémentaires souffriront de la faim en 2008

Starved_child.jpgSelon un communiqué de la FAO, la hausse des prix des denrées alimentaires augmentera de 50 millions le nombre de personnes souffrant de la faim. Plusieurs facteurs funestes se réunissent pour engendrer cette situation dramatique. Après le récent sommet de la FAO, ces chiffres confirment qu’il est plus que temps d’agir.

Déjà 1,2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Jacques Diouf, directeur général de la FAO, explique que désormais, “les pays pauvres subissent de plein fouet les graves conséquences de la flambée des prix des produits alimentaires et de l’énergie“. Il appelle à la création rapide de “partenariats nouveaux et plus solides” et à l’investissement massif pour résoudre la crise.

Démographie et baisse des stocks

Les causes à l’origine de cette situation sont malheureusement nombreuses. Les principales sont liées à l’augmentation démographique, ainsi qu’à des stocks qui atteignent leurs niveaux minimums. Paradoxalement, le développement des pays émergents aggrave aussi la crise. il en est de même du changement climatique par le biais de la désertification et de la dégradation des sols ainsi que l’augmentation des catastrophes naturelles, et probablement les agro-carburants.

> Pour en savoir + : Site de la FAO

  • facebook
  • googleplus
  • twitter