Energie : l’ouverture du marché au point mort

electricite.jpgSelon une nouvelle étude révèle aujourd’hui par “Les Echos” plus de 8 Français sur 10 ne seraient pas intéressés par les offres des nouveaux fournisseurs d’électricité ou de gaz. Plus étonnant encore, 43% d’entre nous ne sauraient même pas qu’il est désormais possible de mettre EDF et GDF en concurrence.

Selon cette étude réalisée par le cabinet de conseil Logica Management Consulting et TNS Sofrès, il semblerait qu’un an après l’ouverture des marchés de l’énergie, les Français demeurent très peu concernés par la libéralisation du marché. Plus de 8 personnes sur 10 déclarent ne pas être intéressées par les offres des nouveaux fournisseurs. Si 43% des Français ne savaient même pas que l’on pouvait changer de fournisseur énergétique, 76% des personnes interrogées sont dans l’incapacité de citer le nom d’un autre fournisseur d’électricité que EDF et 85% un autre fournisseur gazier que GDF.

Selon le cabinet Logica Management Consulting, “l’ouverture du marché français de l’énergie est aujourd’hui au point mort“. En comparaison avec les autres consommateurs européens, les Français sont bien en deçà de la moyenne qui est de 15% des ménages qui ont fait jouer la concurrence, contre 3% chez nous.

Comment expliquez un tel immobilisme en France ? Les consommateurs interrogés ne voient pas ” de bonnes raisons” de changer.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »