Les Eaux de Marseille décrochent Constantine

Eaux_de_Marseille.JPGLa société des Eaux de Marseille, filiale commune des deux géants français de la distribution d’eau, Veolia et Suez a remporté son premier contrat à l’étranger. La société a en effet été choisie pour gérer l’eau de la ville algérienne de Constantine.

Ce contrat de cinq ans et demi dont le montant est estimé à 5 millions d’euros, confère à la Société des Eaux de Marseille des objectifs de performance, comme par exemple la distribution de l’eau en continu sur les douze communes du département de Constantine, alors que ce n’est pas le cas actuellement. certains quartiers de la ville ne dispsoe d’eau potable qu’un jour sur deux.

Pour Loïc Fauchon, le président de la SEm, interrogé par le quotidien “Les Echos”, “l’Algérie a mis en place l’un des plus importants programmes au monde par habitant pour sécuriser la ressource en eau et la distribuer à la population, mais il faut maintenant gérer correctement cette distribution et réussir le transfert de savoir-faire“.

Quatrième et dernière attribution

Côté investissement, la SEM n’aura rien à débourser étant donné que le contrat lui octroi la gérance de la Société des Eaux et de l’Assainissement de Constantine, la Seaco, créée pour l’occasion par les deux gropupes publics algériens, l’Algérienne des Eaux et l’Office national d’Assainissement.

Il s’agit du quatrième et dernier contrat conclut par l’Algérie avec une société étrangère, après Oran, annaba et Alger, du moins, avant un certain temps. le pays se donne le temps de dresser le bilan des contrats déjà conclus avant de lancer de nouveaux appels d’offres.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter