Grève des éboueurs à Paris

Collecte_ordures_Paris.JPGA l’appel de la quasi majorité des syndicats, les personnels du service de propreté de la ville de Paris, éboueurs mais aussi conducteurs ou chefs d’équipe du nettoiement, ont entamé ce matin une grève reconductible contre la privatisation de la collecte des ordures ménagères dans quatre arrondissements de la capitale.

Lors du conseil de Paris du 7 juillet prochain, la mairie de Paris devrait proposer la privatisation de la collecte des ordures ménagères dans les 3e, 9e, 16e et 19e arrondissements de la capitale. La volonté de la mairie est de transférer le travail des agents de la ville de la collecte vers le nettoyage des rues. Pour François Dagnaud, adjoint au maire chargé de la propreté, il s’agit de mettre en place une vraie stratégie de propreté afin de remédier à la saleté des rues de la capitale pointées par les Parisiens. Par ailleurs, 250 agents supplémentaires devraient dès juillet 2009 être affectés à la propreté.

Remunicipalisation totale

Les syndicats de leur côté souhaitent une remunicipalisation totale de la collecte des ordures dans la capitale. Dans l’attente, ils demandent pour l’heure le report des appels d’offres. Ils reçoivent dans leur action le soutien des élus Verts et communistes qui ont d’ores et déjà annoncé qu’ils voteraient contre la délibération municipale, dénonçant “le manque de logique” de la municipalité qui souhaite dans le même temps remunicipaliser la distribution de l’eau dans la capitale.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter