L’OMS réagit au problème de saturnisme à Dakar

Flag_of_WHO.pngDans un de ses communiqués, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) demande à Dakar de dépolluer son quartier de NGagne Diaw. Ce communiqué fait suite à la mort par saturnisme de 18 enfants dans ce quartier pauvre de la banlieue de capitale sénégalaise.

Selon ce communiqué “de nombreux enfants portent des séquelles de lésions neurologiques. Des enquêtes sur l’environnement ont permis de déceler de très fortes concentrations de plomb, à l’extérieur comme à l’intérieur d’habitations”. Environ 950 personnes vivent dans ce secteur et sont “continuellement exposées à l’ingestion et à l’inhalation de poussières contenant du plomb“.

Joanna Tempovski, interrogée par Reuters, indique au nom de l’OMS que “l’attention se porte sur les jeunes enfants, très vulnérables à l’intoxication au plomb parce que les substances neurotoxiques peuvent affecter leur développement, même en faible quantité, et il s’agit de quantités très importantes.

Plomb en forte quantité

Le plomb vient d’une industrie de recyclage de pile, aujourd’hui arrêté mais qui a contaminé le secteur. En plus du plomb, ces piles contenait d’autres métaux dangereux comme l’arsenic. L’OMS a relevé “des concentrations extrêmement élevées avaient été décelées dans le sang des mères et de la fratrie des enfants décédés. Parfois, elles étaient plus de dix fois supérieure au seuil autorisé”.

L’organisation exhorte donc le Sénégal à décontaminer ce quartier populaire de la banlieue de Dakar.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter