Mc Cain et Obama s’opposent sur le terrain de l’énergie

puits_petrole.jpgLa campagne pour les prochaines élections présidentielles américaine est entamée avec la désignation officielle des candidats démocrates et républicains. Et déjà, John Mc Cain et Barack Obama s’affrontent sur le terrain de l’avenir énergétique des Etats-Unis.

Ainsi, si à l’instar de Georges W. Bush, le premier se prononce en faveur de la reprise de forages offshore au large des côtes américaines, forages interdits par un moratoire fédéral de 1981, le second y est totalement opposé et préfère mettre l’accent sur les énergies renouvelables. Mc Cain s’annonce également favorable à un vaste plan de relance du nucléaire civil avec la construction de 45 réacteurs d’ici 2030, et un objectif à terme de 100 nouvelles centrales.

John Mc Cain cherche néanmoins à se démarquer de Georges Bush. “Les Echos” qui reviennent sur les positions des deux candidats, expliquent que le candidat républicain reste en effet opposé à des forages dans la réserve naturelle d’Alaska et insiste tout de même sur le développement des technologies propres. Il évoque même dans son “plan Mc Cain” sur la réduction des gaz à effet de serre dans le pays.

Investir dans les énergies renouvelables

Quant à Barack Obama, il soutient que la levée du moratoire et donc la reprise des forages offshore ne soulagerait en rien les ménages américains à court terme. En revanche, il souhaiterait instaurer une taxe exceptionnelle sur les profits des compagnies pétrolières afin de financer les baisses d’impôts en faveur de la “middle class” prévue dans son programme. Si le sénateur de l’Illinois souhaite investir massivement dans le développement des énergies renouvelables, il n’en demeure pas moins ouvert pour une plus arge utilisation du nucléaire civil.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter