Victoire juridique pour les opposants de Fos-sur-Mer

Justice.JPGLe tribunal administratif de Marseille a annulé hier l’attribution de l’exploitation du très controversé l’incinérateur de Fos-sur-Mer à la société Evéré par la communauté urbaine de Marseille-Provence-Métropole (MPM).

Un recours avait été déposé le 13 mai 2005 par Christian Reynaud, ex-élu Verts de la communauté urbaine contre cette attribution, invoquant l’absence de documents importants dans le dossier président d’alors de MPM, Jean-Claude Gaudin. Le tribunal a donc suivi l’avis de Christian Reynaud sur ce point.

Conséquences sérieuses

Cette décision représente donc une première victoire pour tous les opposants au projet de Fos-sur-Mer et dieu sait s’ils sont nombreux. Eugène Caselli, l’actuel président de MPM, estime que cette décision “est lourde de conséquences pour la communauté urbaine en mettant en cause le montage juridique de l’opération“. Il ajoute que “ces conséquences doivent être sérieusement examinées au vu du jugement et rendent plus que jamais nécessaire l’audit environnemental, technique, juridique et financier qui sera proposé le 28 juin à l’Assemblée délibérante“.

Selon l’ex-président et toujours maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, “mettre un terme à ce projet serait une erreur fondamentale, lourde de conséquences pour l’avenir“. Il précise dans son communiqué qu’il n’y a “plus d’alternative pour gérer les ordures ” sur le territoire métropolitain.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter