British Energy : EDF éconduit

british_energy.jpgBritish Energy a éconduit EDF hiern, jugeant l’offre de l’électricien français trop “chiche” à son goût.

Ainsi, l’électricien britannique a fait savoir hier “qu’aucune des propositions déposées n’est au-dessus du cours de clôture de vendredi”, à savoir 735 pence par action, somme qui valoriserait le groupe britannique à 11,8 milliards de livres. Or l’offre d’EDF ne serait que d’environ 11 milliards de livres, ce qui “ne crée pas de valeur pour les actionnaires”.

British Energy poursuit que “elles (les offres) ne sont pas suffisantes car elles n’ont pas pris en compte la hausse des prix de l’électricité ni la valeur des sites et des équipes de l’entreprise dans un contexte de relance du nucléaire“.

British Energy continue donc d’explorer diverses opportunités tandis que du côté d’EDF, on finaliserait un prêt syndiqué de l’ordre de 11,5 milliards de livres en vue de financer l’acquisition du groupe britannique. Affaire à suivre…

  • facebook
  • googleplus
  • twitter