L’obésite infantile stagne aux Etats-Unis

Obesit___infantile.JPGAprès vingt ans de progression rapide, l’obésité infantile se serait enfin stabilisée aux Etats-Unis. Il reste néanmoins encore 16% de jeunes américains obèses.

L’étude des chercheurs du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies publiée dans le Revue de l’association médicale américaine, révèle en effet qu’entre 1999 et 2006, le taux d’obésités des jeunes Américains âgés de 2 à 19 ans est resté à peu près stable alors qu’il avait été multiplié par trois dans les décennies 80 et 90. Sur cette nouvelle période, 32% d’entre-eux sont en surpoids, 16% sont obèses et 11% souffrent d’extrême obésité.

Une stagnation mais pas de recul

Dans un entretien accordé à Reuters, Cynthia Ogden, la responsable de l’équipe de recherche confie que “la prévalence reste très élevée. Et ce n’est pas comme si le problème avait été résolu. Mais il y a des raisons d’être prudemment optimiste“.

Mais attention, si cette étude montre une stagnation du nombre d’enfants obèses, elle ne montre pas de recul. de plus, des disparités ethniques demeurent importantes. Ainsi, s’agissant des garçons de 2 à 19 ans, l’obésité touche 23% des latino-américains, 17% des noirs et 16% des blancs. Chez les filles, 24% des jeunes noires sont obèses, contre 19% de latino-américaines et 14% de blanches.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter