Jean-Louis Borloo défend les forêts du monde

foret_tropicale.jpgAlors que la France s’apprête à prendre la présidence de l’Union européenne, elle place au coeur de ses priorités la préservation des forêts tropicales, gardiennes du climat et de la biodiversité mondiale.

A l’occasion de son voyage à Brazzaville au Congo, Jean-Louis Borloo a annoncé que “l’Europe s’honorerait de mener le combat” contre la déforestation. Pour ce faire, le ministre français a évoqué la nécessaire traçabilité du bois vendu sur les marchés internationaux ainsi que l’imposition de codes de bonne conduite environnementale et sociale aux exploitants forestiers. “On va travailler par étapes vers une interdiction totale du bois non certifié en Europe“, précise le ministre lors de sa conférence de presse.

Jean-Louis Borloo a également plaidé en faveur de la mise en place de mécanismes internationaux destinés à fournir une compensation aux pays qui protègeraient leurs forêts et ce, au détriment de leurs impératifs économiques.

Bientôt un fonds mondial

Cette visite du ministre intervient alors même qu’à Bonn se tient actuellement la conférence de l’ONU sur la biodiversité au cours de laquelle l’organisation écologiste Greenpeace a proposé la création d’un fonds mondial destiné à protéger les forêts tropicales, patrimoine mondial de l’humanité, fonds qui serait abondé par les pays riches.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter