Première pour Suez en Arabie Saoudite

suez_environnement.jpgSuez Environnement, avec son partenaire local AcwaPower Development, vient de remporter le contrat de management des services d’eau et d’assainissement de la ville de Jeddah, coeur économique de l’Arabie Saoudite. Le contrat a été signé hier avec Abdullah Alhussayen, Ministre de l’Eau et de l’Electricité d’Arabie Saoudite et Président de National Water Company (NWC), l’entreprise publique en charge de la gestion de l’eau, et, en présence de Loay Al-Musallam, Vice-Ministre et Directeur Général Exécutif de NWC.

Un communiqué du groupe nous précise que ce contrat d’un montant de 61 millions de dollars US sur 7 ans prendra effet à compter du 1er septembre 2008. Il a pour objectif la remise à niveau et la modernisation fiable et pérenne des services d’eau et d’assainissement de la ville. Ce contrat vise à restaurer une situation satisfaisante de service pour la population locale et établit des objectifs concrets et ambitieux d’amélioration de la qualité du service, notamment un accès à l’eau potable en continu 24h/24 et 7 jours sur 7, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, la division par trois des délais d’intervention d’urgence sur les 5300 km de réseaux d’eau potable pour réparer les fuites et la lutte contre les débordements des quelques 1000 km de réseaux de collecte des eaux usées.

Forte croissance démographique

Jeddah, qui compte 3 millions d’habitants, est confrontée à une croissance démographique soutenue de l’ordre de 2,73% par an alors que ses ressources en eau sont quasiment inexistantes. Le recours à des ressources alternatives en eau est la seule solution pour assurer un approvisionnement régulier et durable de la ville. 98% de l’eau consommée à Jeddah provient d’usines de dessalement de l’eau de mer. Le recours à ce type de production, dans un contexte hydrique tendu, nécessite d’optimiser et de préserver la ressource en eau en évitant tout gaspillage.

Une première pour Suez

Il s’agit du premier contrat de service remporté par Suez Environnement en Arabie Saoudite et nous nous félicitons du processus de transformation du secteur de l’eau dans ce pays qui devrait permettre de développer une gestion raisonnée de la ressource et renforcer la qualité du service apporté aux consommateurs” a déclaré Jean-Louis Chaussade, Directeur Général Exécutif de Suez Environnement.

Formation et savoir-faire

A l’image du projet mené avec succès par Suez Environnement à Alger depuis 2005, ce contrat s’inscrit dans une dimension fortement locale qui vise à la mise en place d’un plan ambitieux de formation et au transfert du savoir-faire de Suez Environnement aux employés de l’entreprise publique locale. Au total, ce sont quelques 1400 employés locaux qui seront formés et contribueront ainsi à créer et pérenniser la valeur de cette entreprise saoudienne.

Jusqu’à présent, l’association du secteur privé aux projets d’eau et d’assainissement se concentrait essentiellement sur la construction d?infrastructures (station d’eau potable, de traitement des eaux usées, usine de dessalement). Alors que le cadre réglementaire a été complètement réformé et que les besoins des populations augmentent, de nombreux contrats de Partenariats Public-Privé (PPP) voient le jour et ouvrent de nouvelles perspectives aux opérateurs tel que Suez Environnement.

Il s’agit d’une nouvelle étape dans la longue histoire de Suez Environnement dans le pays qui remonte aux années 1950, lorsque Safège, filiale de Suez Environnement, découvrait le gisement d’eau potable de Riyad et permettait ainsi le maintien de la capitale en plein désert.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter