Naples fait place nette pour “Il Cavaliere”

Silvio Berlusconi_1.JPGAlors que ce week-end encore, les tas d’ordures jonchaient les trottoirs de Naples, à quelques heures de l’arrivée de Silvio Berlusconi aujourd’hui, les autorités ont fait place nette.

En fin de journée hier, ne restaient plus que quelques traces noires sur les murs du coeur historique de Naples, stigmates laissés par les incendies de bennes durant le week-end. De quoi laisser les Napolitains sceptiques. Alors même que leur ville est en pleine situation de crise, il suffit de l’annonce de l’arrivée imminente du Premier ministre pour que les trottoirs du centre subissent un grand nettoyage. En revanche, à la périphérie, les ordures continuent de s’amonceler.

Déjà 9 manifestations prévues

Mario Mastropaolo, universitaire napolitain confie à la radio belge RTL, “c’est tout à fait probable qu’ils soient en train de nettoyer les rues pour la venue du gouvernement. Honnêtement, je pense tout le mal qu’on peut penser de Berlusconi. Je ne lui demande pas de miracles, mais juste de mettre fin à cette situation (…) Nous avons littéralement été abandonnés. L’image de notre ville a pris un sacré coup et la représentation de l’Italie à l’étranger est actuellement la pire qui soit“.

“Il Cavaliere” devrait néanmoins être accueilli par une population très remontée. Neuf manifestations sont d’ores et déjà prévues tout au long de son parcours napolitain.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter