Promotion des fruits à l’école

Fruits_et_legumes.JPGEn participant à un goûter à base de fruits organisé dans le groupe scolaire Thiers, à Bordeaux, aux côtés d’Alain Juppé, le maire de Bordeaux, et de Cyril Lignac, Chef cuisinier, Michel Barnier a annoncé hier le lancement à la rentrée 2008 de l’opération “Un fruit pour la récré”, distribution gratuite d’au moins un fruit par semaine, en plus des repas, aux enfants des écoles primaires et maternelles ou fréquentant les centres aérés.

Selon le communiqué du ministère, la consommation moyenne de fruits et légumes est en France très inférieure aux préconisations du Programme national nutrition santé, PNNS, fixées à 5 fruits et légumes différents par jour pour une ration globale de 400 grammes. Elle est particulièrement insuffisante chez les jeunes et chez les populations les plus défavorisées.

Au-delà des messages d’information déjà bien connus, Michel Barnier souhaite la généralisation d’actions concrètes. Ainsi, il diffuse donc depuis hier un “cahier des charges” élaboré pour les communes volontaires pour s’engager à organiser, à compter de la prochaine rentrée scolaire, des distributions hebdomadaires de fruits dans les écoles et les centres aérés. Le ministre s’engage à cofinancer l’achat des fruits pour les 1.000 premières écoles situées en zone d’éducation prioritaire qui seront engagées dans l’opération.

Par ailleurs, Michel Barnier souhaite mobiliser des sponsors privés, et il s’attachera également, pendant la Présidence française de l’Union européenne, à faire avancer le projet de la Commission de mobiliser des fonds communautaires au profit de telles opérations.

Un travail de groupe

Le projet “Un fruit pour la récré” a été préparé depuis 4 mois par l’ensemble des acteurs de la filière des fruits et légumes frais ou transformés, les ministères chargés de l’Agriculture, de l’Education Nationale, des Finances, de la Santé, les nombreuses communes déjà investies sur le sujet, les syndicats de restauration collective en gestion directe et les sociétés de restauration collective concédées, les fédérations de fonctionnaires territoriaux chargés de la restauration collective, les parents d’élèves, les associations de consommateurs…

Les communes volontaires pour s’engager dans de telles opérations peuvent à partir de ce jour télécharger le cahier des charges disponible sur le site internet du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, sous la rubrique “un fruit pour la récré”.

Le bienfait des fruits

Au-delà du bienfait de la consommation régulière de fruits, il s’agit aussi de donner aux jeunes du goût et de l’appétit pour les fruits, de les accompagner pédagogiquement à la découverte du fruit, en contribuant par là à modifier durablement les habitudes alimentaires. Dès juillet 2008 des actions d’animation seront proposées dans les centres de vacances et de loisirs à 3,5 millions d’enfants.

> Pour en savoir + : www.agriculture.gouv.fr

  • facebook
  • googleplus
  • twitter