Climat : un accord pourrait être trouvé dès 2009

soleil.jpgSelon Rajendra Pachauri, président indien du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec), la communauté internationale pourrait arriver à un nouvel accord sur le climat d’ici fin 2009.

Si l’élan se poursuit, on aura un accord qui ne comporte pas trop de compromis“, a déclaré Rajendra Pachauri lors d’un séminaire organisé par la Banque asiatique de développement à Madrid.

Comme l’a précisé Reuters, le Giec estime que si la communauté internationale ne parvient pas à un accord pour limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2015 et les réduire de moitié d’ici 2050, le monde connaîtra davantage de sécheresses, de canicules, d’inondations …

Le président du Giec a indiqué qu’il sera très difficile pour un pays de s’exclure d’un accord sur le changement climatique. “C’est une question de prestige national“, a-t-il déclaré.

L’Asie, une région essentielle

Pour Odin Knudsen, de JP Morgan & Chase, l’Asie et en particulier la Chine sont incontournables pour un nouvel accord. “La Chine fait d’énormes progrès“, a-t-il indiqué. “C’est dans l’intérêt de la Chine et ils veulent parvenir à un bon rendement énergétique“.

Au cours de ces trente dernières années, la consommation énergétique de l’Asie a augmenté de 230% et les émissions polluantes de la région sont passées, selon la Banque asiatique de développement, d’un dixième des émissions mondiales de gaz à effet de serre à un quart.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter