Hausse des concentrations de GES

noaa.jpgSelon la “National Oceanic and Atmospheric Administration” (NOAA), les concentrations atmosphériques de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4), deux puissants gaz à effet de serre, ont augmenté l’année dernière.

L’agence américaine a indiqué que la concentration mondiale de CO2, le plus important gaz à effet de serre responsable du réchauffement de la planète, a augmenté de 0,6% ou de 19 milliards de tonnes en 2007 par rapport à l’année précédente. La NOAA a ajouté qu’actuellement, la concentration mondiale de CO2 est de 385 parties par million (ppm), ou 38% supérieure à la concentration de l’ère pré-industrielle (280 ppm).

Hausse de la concentration de méthane

La concentration de méthane quant à elle a augmenté l’année dernière de 27 millions de tonnes après 10 années de stabilité. Ce gaz 25 fois plus puissant que le CO2 est moins fréquent que le CO2 dans l’atmosphère. Ceci fait que son impact sur le réchauffement climatique est environ deux fois important que celui du CO2.

Le méthane est produit par les activités humaines, par les océans, les flatulences des ruminants, l’extraction du charbon, l’industrie gazière et pétrolière et la décomposition des déchets organiques dans les décharges à ciel ouvert.

Pour la NOAA, l’augmentation des émissions de méthane est due à la croissance rapide de l’industrialisation en Asie et à la hausse des émissions de méthane dans les marais de l’Arctique et des tropiques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter