Des prix du pétrole “trop élevés”

AIE.jpgAlors que le prix du baril de pétrole ne cesse d’augmenter, l’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui représente les intérêts énergétiques des pays consommateurs, a indiqué mardi que cette tendance haussière pourrait provoquer une récession économique mondiale.

Nobuo Tanaka, directeur général de l’AIE, a annoncé en marge du Forum international de l’énergie que la flambée des prix du brut pourrait entraîner une récession économique mondiale.

Lundi, il avait indiqué que les prix du pétrole étaient “trop élevés pour tout le monde (…) vu les risques qui planent sur l’économie mondiale à l’heure actuelle“, et particulièrement pour les pays en développement “qui font également face à l’augmentation” des prix des denrées alimentaires.

Reconstitution des stocks

Alors que le baril de pétrole a dépassé hier pour la première fois les seuils de 119 dollars à New York et de 116 dollars à Londres, le directeur général de l’AIE a indiqué que le marché du pétrole devenait sur le court terme “plus équilibré“.

Comme l’a précisé l’AFP, en raison de facteurs saisonniers et du ralentissement économique, l’AIE s’attend à une baisse de la demande à court terme. Si l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) maintient sa production inchangée, l’Agence prévoit une augmentation des stocks de brut.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter